IAD Insémination Artificielle Intra-utérine avec Sperme de Donneur

Si votre partenaire est une autre femme, vous ne devez pas renoncer à votre maternité. La seule chose à faire est de le désirer et nous mettrons à votre disposition toute notre expérience, nos professionnels et les techniques les plus innovatrices. Parfois, la solution est l´IAD (insémination artificielle avec donneur), une technique simple et efficace qui a permis avoir des enfants à des millions de femmes de tout le monde.

Contre-indications:

  • Facteur tubaire bilatéral.
  • Facteur tubaire-adhérentiel.
  • Endométriose sévère.

Technique:

  • Nous devrons procéder à une induction de l’ovulation dès le deuxième jour du cycle par l’administration de gonadotrophines recombinantes (FSH) en protocole «step-down». L’insémination peut également s’effectuer dans un cycle naturel, bien que les chances de grossesse soient diminuées considérablement.
  • Le monitorage du traitement inducteur consiste à évaluer la croissance folliculaire par échographie vaginale ainsi que le dosage d’estradiol sérique.
  • En général, trois contrôles cliniques en moyenne sont nécessaires pour planifier l’insémination.
  • Lorsque la taille du follicule, mesurée par échographie, atteint entre 18 et 20 mm de diamètre, on procède alors à l’injection d’une dose de 5 000 UI d’HCG d’origine recombinante et on programme deux inséminations intra-utérines sur 2 jours consécutifs. Chaque insémination requiert un lavage et une capacitation du sperme avant de le déposer dans la cavité utérine à l’aide d’un cathéter spécial. Cette technique ne requiert aucune intervention chirurgicale ni analgésie, il s’agit donc d’une intervention ambulatoire qui se pratique dans le cabinet même du gynécologue.
  • Si les règles ne surviennent pas au bout de 14 jours, un test de grossesse urinaire sera effectué afin de déterminer la présence de Beta HCG.
  • Si la grossesse ne se déclare pas, on commence un nouveau cycle dès le deuxième jour des règles.

Résultats:

Dans notre Unité, pour chaque cycle ou tentative, la possibilité de grossesse est d’environ 35%. Nous réalisons actuellement 4 cycles d’insémination, chacun compte 2 inséminations, en atteignant un taux cumulé de grossesses de 90%.

Complications:

  • Grossesse multiple dans 25% des grossesses obtenues.
  • Syndrome d’hyperstimulation ovarienne sévère (environ 1% des patientes), essentiellement chez les patientes de moins de 30 ans ou les patientes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques.
  • Possibles troubles psychologiques dus aux échecs à répétition.
Investigación Quirón URA