Réception d’ovocytes

40 ans peut être un âge merveilleux pour profiter de la maternité. Beaucoup de femmes ou/et couples attendent jusqu´à être sûres de vouloir devenir parents, d´autres préfèrent d´abord atteindre une stabilité économique, prolonger la vie de couple o tout simplement ils n´ont pas réussi à obtenir une grossesse. Heureusement, lorsque le nombre et la qualité ovocytaire diminue, les nouvelles techniques de procréation médicalement assistée permettent que beaucoup de femmes puissent être mères à partir de 40 ans. La technique qu´offre les meilleurs résultats est la réception d´ovocytes.

Le programme de réception d’ovocytes est une technique de Procréation Assistée dans laquelle le gamète féminin (ovocyte) provient d’une femme qui n’est pas celle qui recevra l’embryon. Les taux de grossesses obtenus avec cette technique sont, en général, supérieurs à ceux d’autres techniques de Procréation Assistée.

Rappel historique

La première grossesse obtenue par don d’ovocyte a fait sa première apparition dans la littérature médicale en 1983 grâce au groupe du Dr. Trouson et ses collaborateurs.

Indications

  • Défaillance ovarienne prématurée.
  • Causes génétiques.
  • Causes immunologiques.
  • Traitements oncologiques antérieurs.
  • Étiologie inconnue.
  • Anomalies génétiques.
  • Échecs à répétition de fécondation in vitro.
  • Femmes âgées de plus de 40 ans.
  • Avortements à répétition.

Sélection des donneuses d’ovocytes

Les donneuses doivent être soigneusement sélectionnées en fonction d’une série de critères légaux et médicaux. Elles doivent en effet remplir les conditions suivantes:

  • Être âgée d’entre 18 et 35 ans.
  • Posséder un dossier médical n’incluant aucune maladie génétiquement transmissible.
  • Présenter un caryotype (ensemble des chromosomes) normal.
  • Présenter un dépistage négatif des maladies infectieuses sexuellement transmissibles écartant syphilis, hépatites (B et C), VIH, herpès, chlamydia et gonococcie.
  • Présenter une bonne santé physique et psychologique.

Une fois remplis ces critères, les femmes ayant le profil suivant peuvent être donneuses:

  • Femmes jeunes, souhaitant faire un don d’ovocytes de manière altruiste après avoir pris connaissance du programme de don.
  • Patientes très réactives au programme de fécondation in vitro désirant, de manière volontaire et anonyme, faire don d’une partie des ovocytes obtenus.

Cependant, les Unités de Reproduction Assistée de Quirónsalud Bilbao et de Quirónsalud Saint-Sébastien ont exclusivement recours à des donneuses agissant de manière altruiste (et non à des patientes). Ce qui, d’une part, se traduit par des taux de grossesses élevés, même si d’autre part, cela suppose une période d’attente avant le début du traitement.

Ainsi, nos deux Unités de Procréation sont pionnières dans la réalisation de tests psychologiques de sélection des donneurs, à travers le Questionnaire d’Analyse Clinique (CAQ, SE Krug) y el Inventaire Clinique Multiaxial de Millon_II (MCMI-II).

Préparation de la donneuse

Les donneuses d’ovocytes, une fois remplies les conditions de santé requises, choisissent le moment auquel elles peuvent se soumettre au traitement inducteur en vue de l’obtention d’ovocytes. Dans un traitement comme celui-ci, la donneuse elle-même s’administre un médicament qui stimule ses ovaires dans le but d’obtenir des ovocytes. Pour ce faire, on procède à une ponction ovarienne échoguidée sous anesthésie locale ou régionale (au choix de la donneuse). Une fois les ovocytes prélevés, la donneuse peut quitter la clinique le matin même. La durée de la stimulation est d’environ 10-12 jours pendant lesquels on réalise 4 ou 5 contrôles (échographies vaginales) afin de réaliser un suivi de la croissance ovarienne. Une fois que les règles suivantes apparaissent, la donneuse peut reprendre son contraceptif oral, si toutefois elle en prenait auparavant, permettant la nouvelle mise au repos des ovaires.

Préparation de la receveuse

À la différence d’autres techniques de Procréation Assistée, la future receveuse d’embryons obtenus à partir des ovocytes d’une donneuse, doit suivre un traitement simple afin d’assurer la préparation adéquate de l’endomètre (superficie interne de l’utérus où se déroulera la grossesse). Si elle présente une défaillance ovarienne (ménopause précoce ou non), la receveuse devra suivre un traitement d’œstrogènes par voie orale jusqu’à ce que le développement de l’endomètre soit approprié. Cette phase ne requiert qu’un ou deux contrôles échographiques. Une fois qu’elle aura reçu les embryons, elle suivra un traitement oral combiné. Si la receveuse présente des cycles réguliers, le cycle pourra s’effectuer soit en cycle naturel, soit en administrant par voie intramusculaire, une dose unique d’un médicament provoquant une ménopause réversible (analogue de la GnRH). Ensuite, elle suivra le même traitement que la femme atteinte de défaillance ovarienne.

maternidad a partir de los 40

Résultats

La réception d’ovocytes est la Technique de Procréation Assistée offrant les meilleurs résultats. Le taux de grossesse par transfert est supérieur à 60%, atteignant même un taux de grossesse par transfert de 78% lorsque ce dernier se réalise au stade de blastocyste,du fait que l’implantation dépend de la qualité de l’embryon, cette dernière dépendant à son tour de la qualité de l’ovocyte qui est en relation directe avec l’âge de la donneuse.

Complications:

  • Grossesse multiple dans 37% des grossesses obtenues.
  • Possibles troubles psychologiques dus aux échecs à répétition.
bebe quirón URA